· 

POP POLYMATH LP ON BECOMING AN UNLIKELY SENSATION

[Traduction par un contributeur qui souhaite rester anonyme]

 

Tom : LP a commencé à chanter dans le groupe Cracker et a commencé à écrire des chansons pour @badgalriri et @cher. L’année dernière elle sortait son 5ème album « Heart to Mouth » Maintenant elle a sa propre base de fans dévoué(e)s.

LP inaugure la nouvelle moquette du studio de la radio, Tom explique que c'est une moquette parfaite pour les émissions de radio et lui demande si elle veut parler de la moquette. LP rigole, dit qu'elle est parfaite et que sa vie est une moquette.

Tom : Quand tu repenses à il y a 20 ans, quelle carrière pensais tu avoir ?

LP ne pensait pas qu’elle pouvait le faire. LP raconte qu’elle a grandi avec une éducation avec des valeurs strictes, académiques. Son père ne voulait pas qu’elle en fasse son métier, il lui disait « non tu ne peux pas faire ça », tu ne peux pas écrire. Elle se sentait coincée. Tom lui dit que peut être que c’était pour défier son père qu’elle a persévéré. Elle se disait que son père avait peut-être raison. Elle ne savait pas. Elle ne savait pas ce que la réussite signifiait. Elle ne pense pas que son père paressait malheureux. La vision que son père avait de la vie de LP n’était pas autant couronnée de succès.

Tom lui demande comment cela se passe lors de l’écriture d’une chanson, est ce que c’est difficile de l’écrire. Elle lui répond : « Tout d’abord il faut qu’il sache comment cela s’est passé ». En 2006, elle a eu son premier contrat avec un « Major Label », on lui a présenté des grands auteurs / compositeurs très importants. Elle s’était nourrie de l’idée que peut être elle serait une grande popstar, elle bougeait beaucoup avec d’autres auteurs / compositeurs, elle écrivait avec eux pour ses enregistrements. Elle adorait écrire avec des auteurs qui avaient déjà beaucoup de succès dont elle se nourrissait. A cette période, elle a écrit 140 chansons. Elle a appris qu’elle pouvait être prolifique en termes d’écriture de chansons. Elle se disait « wow, je peux faire ça » Et comme elle n’avait pas de très fort management, ils la poussaient dans plusieurs orientations « pop, rock, folk » c’était frustrant et complexe car elle suivait ce qu’ils disaient, elle ne savait pas dans vers quelle orientation aller, elle ne connaissait pas le système mieux qu’eux. Elle a écrit « Love Will Keep You Up All Night » pour les Backstreet boys, ce fût une période très spéciale, comme un « navire de guerre ». Elle s’est dit « wow, ça peut arriver » Ensuite elle est devenue auteure / compositrice, mais cela lui allait car elle n’avait pas à se préoccuper de son image. Pourtant on n'arrête pas de lui répéter qu'elle n'a pas de chansons. Elle fait alors cette comparaison assez marante : c'est comme si tu n'es jamais arrivé à sortir avec quelqu'un (avoir une relation amoureuse avec quelqu'un) et d'un seul coup, tu deviens une star du porno !

Tom : lui demande à quel moment tout a changé.

Quand elle est devenue compositrice. Pour s’amuser, elle jouait du ukulélé, elle dit que c’est un instrument informel. Le ukulélé adoucit le son des musiques fortes. C’est un instrument qui l’amuse.

Tom lui demande si elle a écrit des chansons avec le ukulele Elle a écrit « Into the wild » et quelques autres chansons « Tokyo sunrise » qu’elle a écrit en 30 minutes Le ukulélé lui a ouvert les portes son cœur de l’amour de la musique. Alors qu’elle n’était que compositrice, les gens venaient autour d’elle car ils voyaient qu’elle prenait plaisir à jouer du ukulélé. Avoir sa propre base de fans dévoués est très important pour elle. Quand elle y pense, elle se sent bien.

Tom lui demande de lui parler de Dreamcatcher

Dreamcatcher a déjà quelques années. C'était la période où je me séparais de mon ex et je me souviens que la chanson m'est venue à ce moment... Tu sais quand tu es là que tu crées dans ton subconscient l'idée que c'est fini ? C'est quand tu te sens extrêmement seul et que tu divagues dans le noir. Cette chanson est comme un poème qui en a résulté. J'ai essayé de la jouer en studio avec une vielle guitare oubliée, ce son allait parfaitement à ce moment-là. Je l'ai fait avec ce type, Chris Loco en Angleterre, qui a commencé à jouer le morceau à la guitare et au piano, alors c'est la chanson qui est née

Écrire commentaire

Commentaires: 0